Le projet

 

           Rattachée à l’Association Œcuménique d’Entraide créée à Vincennes en 1973, « Eau plus près des khmers » se propose de réunir des fonds afin d’effectuer des forages et d’installer des pompes à eau individuelles auprès des familles les plus démunies autour de Siem Reap, dans la région des fameux temples d’ Angkor.

            En effet, dans les campagnes, la fourniture d’eau domestique reste le privilège d’une minorité, la plus grande partie des villageois s’approvisionnant dans les mares et les rivières et récupérant l’eau de pluie dans des jarres. Ainsi collectée, elle ne présente aucune garantie sanitaire : elle est donc à l’origine de nombreuses maladies et contribue au fort taux de mortalité infantile. Le manque d’eau à proximité des lieux de vie nuit à l’essor de la culture vivrière et à l’élevage d’animaux domestiques. Enfin, le puisage et le transport de l’eau sur de longues distances, sont souvent des tâches imparties aux enfants et aux jeunes, ce qui les détournent du chemin de l’école.