Historique


Cette association est née de notre rencontre en 2008 avec KHOUN Chamroeun, guide francophone épris de civilisation khmère. Au cours de nos visites sur les sites d’Angkor, il nous a fait découvrir les difficiles conditions de vie des paysans. Ainsi, à quelques kilomètres d’un des sites les plus visités au monde, doté de riches infrastructures touristiques, vivent des familles dont le revenu moyen mensuel par habitant ne dépasse pas 80$. Ce constat et la rencontre avec des villageois nous ont donné envie de les aider. Dès 2008 la première pompe a été mise en place grâce au soutien financier de l’Association œcuménique auquel s’est aujourd’hui adjoint celui des touristes sensibilisés sur place par Chamroeun. En 2016, pour répondre aux demandes des familles, nous avons élargi notre activité à l’installation de salles d’eau.

À ce jour, « Eau plus près des khmers » a réalisé 30 pompes et deux salles d’eau. Ces équipements sont le plus souvent mutualisés: le nombre d’utilisateurs peut être estimé à plus de 400 personnes. L’accès à l’eau a favorisé le développement de cultures destinées à la consommation familiale ou à la revente. Il a également rendu possible l’élevage et certaines activités artisanales.